Tenségrité, massages et notre corps

Définition selon Wikipédia

La tenségrité est, en architecture, la faculté d’une structure à se stabiliser par le jeu des forces de tension et de compression qui s’y répartissent et s’y équilibrent. Les structures établies par la tenségrité sont donc stabilisées, non par la résistance de chacun de leurs constituants, mais par la répartition et l’équilibre des contraintes mécaniques dans la totalité de la structure.

Ainsi, un système mécanique comportant un ensemble discontinu de composants comprimés au sein d’un continuum de composants tendus peut se trouver dans un état d’équilibre stable. Ce qui signifie, par exemple, qu’en reliant des barres par des câbles, sans relier directement les barres entre elles, on arrive à constituer un système rigide.

et pour le corps humain

c’est l’ensemble des forces élastiques qui s’exercent sur le squelette des cellules qui maintient

Architecture des fascia sur le squelette

solidement la forme de chaque cellule puis de l’ensemble.

 

Nous pouvons donc imaginer que notre squelette tient en place grâce à nos tissus mous tels que fascia, ligaments, tendons et muscles entre autres.

Comme les os ne sont pas directement liés entre eux, le jeu des liaisons entre les différentes structures fait que nous pouvons tenir debout, bouger dans tous les sens.

Lorsqu’une structure ne se trouve pas dans un état normal (contractures, tensions musculaires, manque de mobilité), elle tire sur ses insertions et met en tension son antagoniste, qui à son tour pourra mettre en tension une autre partie de ses insertions et ainsi de suite.

Afin de compenser ces diverses tensions qui peuvent créer des déséquilibres et pour ne pas tomber ou être tout « tordu », nous mettons en place des contractions de protection pour maintenir notre stature, favorisant ainsi la venue de douleur au niveau des articulations.

Les douleurs articulaires (dorsales notamment) peuvent provenir de fascia peu mobile, d’une musculature en tension permanente et/ou d’une déshydratation. L’hydratation est un élément très important pour le maintien de notre métabolisme. En cas de forte chaleur, d’activité physique ou professionnelle intense, il est important de bien boire, de l’eau essentiellement.

Les massages/automassages, les étirements et l’activité physique réorientent et réhydratent le collagène. Ils sont de bons activateurs des anti-inflammatoires naturelles et assouplissent le tissu fascial adhérent, favorisant ainsi le mouvement des tissus musculaires.

Le stress stimule des substances qui activent la contraction des vaisseaux sanguins empêchant l’évacuation des déchets métaboliques et peut favoriser l’apparition des contractures. On entre alors dans un cercle vicieux de contractions de protection qui favorisent l’augmentation des contractures et empêchera les articulations d’effectuer les mouvements dans les meilleures conditions.

On pourra alors voir apparaître des tensions musculaires plus importantes qui peuvent générer des élongations, claquages, déchirures voir une rupture totale du muscle lors de l’activation de ces muscles.

Lors d’une activité physique importante (sportive ou non), nous pourrons également nous retrouver dans le cercle vicieux de contractures/protections qui va générer des douleurs et tensions musculaires.

Une séance de massage va favoriser une récupération active des tissus musculaires en activant dynamiquement la vasodilatation permettant ainsi l’évacuation des déchets métaboliques.

Pourquoi se faire masser régulièrement ?

Le massage thérapeutique, comme le suggère son appellation, est une méthode consistant à remédier à certains problèmes d’ordre physique ou psychologique par le massage. En d’autres termes, le massage thérapeutique n’est autre qu’une technique ayant recours au massage en tant que thérapie.

Qu’est-ce qu’un massage thérapeutique et pourquoi ?

On comprendra ainsi que le massage thérapeutique s’oppose au massage de bien-être.

On notera d’ailleurs que pour répondre à cette vocation, le massage thérapeutique doit être effectué par une personne compétente : le thérapeute professionnel.

Le massage thérapeutique peut porter sur certaines zones précises du corps ou sur le corps entier.

Un massage thérapeutique ne s’apparente en aucun cas à un luxe : c’est une nécessité à laquelle il est conseillé d’avoir recours. Par des pressions effectuées sur les parties à traiter ou sur l’intégralité du corps, ce type de massage va contribuer à optimiser le rétablissement d’une personne.

Les bienfaits du massage thérapeutique

En conciliant bien-être et thérapie, ce type de massage engendre de nombreux effets bénéfiques. Le massage thérapeutique offre par exemple la possibilité de se relaxer et se destresser. Parallèlement à cela, il remédie aux douleurs que l’on éprouve au niveau du dos, dénoue les tensions au niveau des muscles et optimise la souplesse au niveau des articulations.

Le massage thérapeutique active, en outre, la circulation sanguine. Il se présente ainsi comme l’une des solutions contre les varices ou encore les problèmes de jambes lourdes. Il optimise le fonctionnement de la circulation lymphatique, ce qui a pour effet d’augmenter la capacité de l’organisme à éliminer les toxines.

Le massage thérapeutique permet également de soulager la douleur, de soulager les problèmes respiratoires et d’optimiser le fonctionnement du système digestif et sur le plan psychologique, d’évacuer le stress

Le massage thérapeutique agit sur l’intégralité de l’organisme.

Il permet notamment de

Soulager les douleurs musculaires et articulaires.

Renforcer le tonus musculaire, les articulations (tendons et ligaments).

Optimiser la micro-circulation sanguine, le fonctionnement du système lymphatique, du système nerveux et du système digestif.

Améliorer la fonction rénale et cardiaque ,équilibrer le métabolisme de l’organisme, éliminer les toxines à l’origine du stress et de la nervosité.

Quand se faire masser ?

Lors de douleurs aigües ou chroniques, une séance toutes les 2 semaines est préconisée afin de traiter les problèmes

Une fois que les douleurs se sont atténuées, la fréquence des séances passera à une fois par mois

Sources :

http://www.info-massage.com/massage-therapeutique.html

https://massage.ooreka.fr/comprendre/massage-therapeutique

 

 

Plus d’infos sur les massages